Actus
  1. Accueil
  2. Actus
  3. Chargé de référencement naturel : un métier qui a le vent en poupe
12/02/2016

Chargé de référencement naturel : un métier qui a le vent en poupe

Le métier de chargé de référencement naturel, ou SEO manager en anglais, fait partie des métiers du digital qui ont le vent en poupe. Zoom sur ce professionnel qui est devenu indispensable à toutes les entreprises souhaitant développer la visibilité de leur site internet et augmenter leur audience.

Les missions du chargé de référencement

Le travail du chargé de référencement consiste à améliorer la visibilité des sites internet dans les résultats des moteurs de recherche, principalement Google. Il travaille donc à positionner les sites en tête des pages de résultats des moteurs et à générer un trafic aussi qualifié que possible. Son travail doit permettre, sur le long terme, d’améliorer le taux de conversion, c’est-à-dire le ratio nombre de visites/achats, remplissage de formulaires (pour les sites non e-commerce), abonnements à la newsletter, etc.

L’amélioration de la visibilité d’un site passe par plusieurs axes de travail, qui relèvent à la fois du marketing, de la communication et du technique.

  • L’analyse des sites concurrents

Il s’agit d’analyser leur stratégie de présence en ligne, de déterminer leur positionnement sur le marché du client (périmètre de visibilité sur Google.fr, nombre de pages indexées, politique éditoriale, stratégie d’acquisition de liens, etc.). 

  • La cartographie des intentions de recherche des internautes

L’analyse des sites donne ensuite lieu à la réalisation d’une cartographie des intentions de recherche des internautes, qu’il s’agisse d’expressions, de questions ou de séquences de recherche. Le chargé de référencement propose alors une réponse éditoriale adaptée pour couvrir les besoins identifiés. Rédaction d’articles de fonds, actualités, création d’infographies, vidéos, dossiers : les contenus peuvent prendre différentes formes.

  • L’audit technique du site du client

 Analyse du site existant suivie de recommandations. Elles comprennent généralement la détermination des évolutions techniques à apporter, comme une nouvelle segmentation de l’arborescence, des préconisations sur la structure des pages, etc.

  • Optimisation des contenus déjà existants et rédaction toujours en adéquation avec le périmètre sémantique défini en amont. Un volet qui amène le chargé de référencement à travailler en collaboration avec le responsable éditorial. 
  • Acquisition de liens de qualité

Ce travail relève totalement du marketing et de la communication. Le SEO manager n'est plus pertinent pour faire des liens car Google a trop renforcé ses exigences. Aujourd'hui pour obtenir des liens il faut passer par une communication à valeur ajoutée.

En pratique, cela se traduit par un chargé de référencement qui guide la stratégie d’acquisition des liens et travaille en lien avec la communication et les responsables des relations presse pour obtenir des liens vers sa marque de manière naturelle. L’idée est d’offrir à l’internaute une expérience inédite par le biais de contenus à forte valeur ajoutée et de valoriser l’expertise du client. Infographies, livres blancs : de nombreuses alternatives sont possibles. Les communiqués de presse classiques ne doivent pas non plus être négligés.

  • Suivi

Le pilotage des données constitue une importante partie du travail du chargé de référencement. Il définit des indicateurs clés de performance (KPI) à suivre et analyse régulièrement l’évolution du positionnement des sites dont il a la charge. En fonction des données observées, il préconise des actions correctives.

  • Optimisation du taux de conversion ou conversion rate optimization (CRO)

Cela consiste à valoriser le trafic apporté par le référencement naturel (entre autres) afin d’augmenter les ventes, via un processus d'AB testing. Une mission partagée avec le webmarketing au sens large.

Bon à savoir :

Le SEO manager effectue une veille constante concernant les évolutions techniques ou technologiques, les recommandations de Google et les mises à jour des algorithmes Google. Améliorer la visibilité de sites internet est en effet un travail sur le long terme.  

Formations et qualités requises

Les chargés de référencement sont souvent issus d’écoles supérieures de commerce, et plus rarement d’écoles d’ingénieurs. Certains cursus universitaires (e-commerce, web…) constituent également des voies possibles pour exercer ce métier. Les formations liées au web se sont en effet fortement développées au cours des dernières années.

Quelle que soit la voie empruntée, on notera qu’il est impératif de posséder à la fois un bagage marketing et technique (maîtrise HTML 5, CSS, Java Script, JSON, SSL, PHP…)  

Pour ce qui est des qualités, les aspirants consultants SEO doivent : savoir rédiger, être autonomes et force de proposition, être de bons communicants car ils seront amenés à travailler avec différents corps de métiers au quotidien. Enfin, l’appétence pour les défis et la curiosité ne sont pas à négliger.

On retrouve les chargés de référencement au sein des agences spécialisées en webmarketing ou en référencement ou chez l’annonceur (chez une marque). Certains travaillent également en tant que consultants.

Le saviez-vous ?

Le métier de SEO Manager fait partie des métiers du digital qui seront les mieux rémunérés en 2016, avec une moyenne de 58 000 € brut par an (en région parisienne, avec 5 ans d’expérience en moyenne).

Fed Business accompagne les candidats en recherche d’emploi et les entreprises à la recherche de profils ciblés. Retrouvez toutes nos offres d’emploi partout en France sur notre site.

Source :

David Eichholtzer, Senior consultant SEO et directeur de l’agence WAM-Référencement.


Pour aller plus loin


En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres,
vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services
et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.