Actus
  1. Accueil
  2. Actus
  3. Le boom du métier de digital analyst
13/11/2014

Le boom du métier de digital analyst

Le métier de digital analyst jouit d’un certain engouement depuis quelques temps. Quelles sont les missions de ce professionnel ? Comment accéder à ce type de postes ? Les réponses, avec Fed Business.

Les missions du digital analyst

Rattaché au service digital, à la direction marketing ou encore à la direction générale, le digital analyst joue un rôle clé au sein de l’entreprise. Il est chargé de recueillir les données digitales en provenance des sites de l’entreprise et des applications mobiles ou tablettes, de les analyser et d’en retirer des préconisations afin d’améliorer les performances de l’entreprise.

Son travail passe ainsi par :

  • la mise en place d’outils adaptés pour assurer un suivi régulier ;

  • le taggage (marquage) des pages des sites Internet et mobiles et des applications de l’entreprise ;

  • le suivi des parcours de navigation des consommateurs sur les sites ;

  • la détermination d’indicateurs de performances pertinents à suivre régulièrement ;

  • le reporting (hebdomadaire, bimensuel, mensuel, …), la mise en forme des données de manière intelligible et la mise en place de tableaux de bord précis ;

  • l’analyse des sites concurrents.

Qu’il soit à la tête d’une équipe ou qu’il travaille seul, le digital analyst a aussi des fonctions relatives à la gestion de projet. Au quotidien, il est souvent amené à participer au pilotage et au suivi des actions marketing et veille également au respect des délais et des budgets.

Il peut enfin être amené à former des collaborateurs, notamment sur l’utilisation des outils implémentés.

Accéder à ce type de postes : formation, compétences et qualités

La majorité des offres d’emploi relatives à des postes de digital analyst s’adresse à des profils disposant d’un diplôme de niveau bac+5 et d’une solide expérience en tant que traffic manager ou web analyst junior. Des notions de gestion commerciale et de référencement sont également nécessaires. Dans l’idéal, les aspirants digital analyst doivent avoir acquis leur expérience au sein d’une agence ou chez un annonceur au statut de « pure player ».

Le digital analyst doit par ailleurs être doté d’un excellent esprit d’analyse, être rigoureux, pédagogue, autonome et force de proposition. Un bon sens du relationnel est également indispensable puisque le quotidien de ce professionnel implique de nombreuses interactions avec différents services au sein de l’entreprise.
Un bon niveau d’anglais peut enfin s’avérer utile.

Pourquoi un tel engouement ?

De plus en plus d’entreprises prennent conscience de l’importance d’avoir une stratégie digitale solide et pertinente pour développer leur activité et ne pas être en perte de vitesse dans leur secteur. Cela se traduit notamment par la recherche de professionnels comprenant les enjeux du marketing digital et sachant appréhender les différents supports digitaux existants.

De par sa capacité à produire des analyses et des recommandations stratégiques après le recueil de données, le digital analyst s’impose comme un élément essentiel au développement de l’entreprise.  

Découvrez toutes les offres d’emploi relatives au métier de digital analyst sur le site de Fed Business.

A lire aussi : 

Le Talent management pour une meilleure performance organisationnelle

Recrutement des commerciaux : un marché de l’emploi à l’activité modérée


En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres,
vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services
et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.