Actus
  1. Accueil
  2. Actus
  3. Métiers du numérique : le web recrute !
19/11/2015

Métiers du numérique : le web recrute !

Les nouveaux métiers du numérique peinent à recruter de nouveaux talents. Pourtant, les postes devraient se multiplier dans les 5 années à venir, en France et en Europe. Focus sur les métiers du web les plus demandés, les besoins du secteur et les raisons de cette carence en jeunes profils. 

Les métiers du numérique, boudés ou méconnus ?

Plus de 36 000 nouveaux postes en France et 160 000 en Europe devraient être créés dans le secteur du numérique d’ici cinq ans. Dans ce contexte, la première « université du numérique » organisée en juin 2015 a fait état de difficultés concrètes à recruter pour les métiers du web

Pourtant, les activités d’ingénierie, d’études et de conseil proposent 35 000 emplois et créent plus de 10 000 postes par an, depuis 20 ans. Des emplois difficilement pourvus et pour lesquels les entreprises peinent à trouver des profils qualifiés.

Parmi les métiers du numérique, les domaines du cloud computing, des mégadonnées (ou Big Data), de la cybersécurité et des objets connectés pâtissent le plus de cette pénurie de recrues. Il s’agit pourtant des secteurs voués à la plus forte croissance selon Axelle Lemaire, secrétaire d’État au numérique. 

Tandis que les besoins augmentent sans cesse en entreprise, les étudiants et les jeunes diplômés semblent bouder les filières scientifiques et techniques, parfois méconnues et en mal de promotion. Concrètement, l’école Télécom ParisTech remet chaque année 35 000 diplômes d’ingénieurs, dont 25 % spécialisés dans l’informatique et les télécommunications ; c’est 5 000 de moins qu’il n’en faudrait. Les formations en alternance, les DUT et les licences en informatique peinent également à attirer les jeunes ; par conséquent, les offres concernant les métiers du web sont plus nombreuses que les candidats, et sont donc difficilement pourvues.

Les métiers du web ne séduisent pas les femmes

Si les métiers du numérique souffrent d’être mal connus par les jeunes étudiants, ils subissent également un désintérêt de la part des femmes, qui ne représentent que 27 % des salariés dans le secteur, contre 48 % dans le reste de l’économie. Leur influence s’amenuise au fil de l’échelle hiérarchique : 19 % des cadres dirigeants seulement sont des femmes. Un déséquilibre qui n’est pas propre à la France puisque chez Google également, 1 poste de direction sur 5 seulement est attribué à une femme, alors qu’elles représentent 1 salarié sur 3. 

Des déficiences concernant la formation continue ?

Les métiers du web peinent à trouver des candidats ; pourtant, Pôle Emploi recensait 78 000 demandeurs d’emploi dans les domaines de l’informatique et de la communication en mai 2015. Selon une enquête de la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques), une majorité de ces chômeurs sont des techniciens ou des agents diplômés d’un bac +2, +3, ou âgés de 40 ans ou plus. Dans les faits, seuls 6 % des ingénieurs dans le domaine du numérique sont au chômage en 2015. 

Fed Business vous accompagne dans vos recherches d’emploi. Retrouvez toutes les offres d’emploi dédiées aux professionnels des fonctions commerciales et marketing sur notre site.


En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres,
vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services
et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.