CV
Lettre de motivation
  1. Accueil
  2. Candidats
  3. CV / Lettre de motivation
  4. Entretien d’embauche : Top 10 des erreurs à éviter
23/12/2015

Entretien d’embauche : Top 10 des erreurs à éviter

Lorsqu’il s’agit de trouver un emploi, le CV et la lettre de motivation ne font pas tout, loin de là. Réussir l’entretien constitue l’étape indispensable pour transformer l’essai et décrocher le poste souhaité. Zoom sur les attitudes à éviter face au recruteur.   

1. Éviter le contact visuel

Avoir le regard fuyant est l’une des principales attitudes à proscrire en entretien. Ce comportement peut amener le recruteur à croire que vous manquez cruellement de confiance en vous, que vous êtes facilement intimidable et/ou que vous manquez de sincérité.

Attention également au regard trop soutenu qui peut mettre mal à l’aise votre interlocuteur ou indiquer un excès de confiance en soi. Essayez de trouver un juste milieu.

2. Montrer son stress/son anxiété

Triturer ses ongles ou ses mains, se mordiller les lèvres, taper compulsivement sur le sol avec son pied, tapoter l’accoudoir, jouer avec un stylo, se toucher les cheveux, changer constamment de position sont autant de gestes qui trahissent votre état de stress auprès du recruteur.

Contrôlez votre attitude en entretien afin de ne pas détourner l’attention de votre interlocuteur du plus important : vos propos. Prenez des dispositions comme attacher vos cheveux, vous asseoir en veillant à avoir les deux jambes au sol ou laisser tout accessoire dans votre sac.

3. Être avachi(e) sur son siège

Adopter une mauvaise posture est une erreur en entretien d’embauche. Restez droit, ne croisez pas les jambes et mettez vous bien face au recruteur durant l’entrevue pour montrer votre vivacité et votre intérêt pour l’échange.

4. Ne pas sourire : une erreur rédhibitoire en entretien

Le sourire est essentiel lors d’un entretien car en plus d’être souvent communicatif, il permet de briser la glace instantanément. Une mine morne ou trop inexpressive peut vous disqualifier aux yeux du recruteur ou lui donner l’impression que vous êtes fermé(e). C’est la même chose pour le fait de croiser les bras, geste qui n’invite pas au dialogue.

Veillez toutefois à ne pas tomber dans l’excès inverse : un sourire permanent façon Joker peut mettre mal à l’aise ou éveiller des doutes quant à votre sincérité.

5. Faire preuve d’arrogance, une attitude peu appréciée en entretien

Avoir confiance en soi, c’est bien. En faire trop et se comporter comme si l’on avait déjà obtenu le poste, moins. Ne soyez pas trop vantard, ne vous attribuez pas systématiquement le mérite de chaque réussite lors de vos précédents postes et montrez que vous savez faire preuve d’un minimum d’humilité. Tout est une question de tournure de phrases et de gestuelle.

6. Raconter sa vie/se lancer dans un monologue

Les recruteurs apprécient les candidats ayant du répondant et sachant argumenter leurs réponses. En revanche, ils aiment rarement que les candidats monopolisent la parole de manière injustifiée. Contentez vous de répondre aux questions que l’on vous pose sans faire de digressions inutiles, surtout sur votre vie personnelle.  

7. Manquer d’écoute

Ne pas être à l’écoute de son interlocuteur est une erreur lors d’un entretien. Répondez précisément aux questions qui vous sont posées et adaptez vos réponses. Ne récitez pas « bêtement » l’argumentaire que vous avez préparé. Si des questions ne vous paraissent pas claires, n’hésitez pas à demander au recruteur de répéter ses propos.

8. Arriver en retard

Il s’agit de l’une des meilleures manières pour partir sur de mauvaises bases avec un recruteur qui peut considérer un retard comme un manque de respect. Prévoyez toujours une marge pour vos trajets et si vous devez arrivez en retard, n’oubliez pas de prévenir et de vous excuser (au téléphone puis en face en face dès votre arrivée). 

9. Utiliser son téléphone portable

Votre téléphone doit être éteint ou en mode silencieux (pas de vibreur) lors d’un entretien. Répondre à un appel ou à un SMS n’est pas du tout la bonne attitude à adopter en entretien. Cela démontre un véritable manque de respect à l’égard de la personne qui vous reçoit.

10. Déprécier son ancien employeur

Ne dénigrez en aucun cas votre précédente entreprise devant un recruteur. Ce dernier peut en effet se dire que vous ferez de même avec son entreprise si cela ne se passait pas bien, que vous avez du mal à vous projeter dans l’avenir et que vous manquez cruellement de maturité. Focalisez plutôt votre discours sur la volonté d’évoluer, de vous confronter à d’autres challenges etc.

En suivant ces quelques conseils et en préparant bien votre entretien, vous mettrez toutes les chances de votre côté.




Pour aller plus loin

  • Tests de personnalité en entretien d’embauche : intérêt et fiabilité
  • Préparer un entretien d’embauche : bien se renseigner sur l’entreprise
  • Langage corporel en entretien : les gestes qui vous trahissent

  • En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres,
    vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services
    et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.