PME, start-up ou grand groupe : où débuter sa carrière professionnelle ?

PME, start-up ou grand groupe : où débuter sa carrière professionnelle ?

Jeune diplômé, vous vous demandez s’il vaut mieux travailler dans une PME, une start-up ou un grand groupe ? Chacune de ces entités dispose d’avantages indéniables, mais aussi d’inconvénients. Fed Business fait le point pour vous aider à déterminer celle qui conviendra le mieux à votre profil et à vos ambitions.

Travailler dans une PME

Les petites et moyennes entreprises (PME) comptent moins de 250 salariés. Elles constituent un environnement idéal pour les jeunes diplômés désireux de développer leurs compétences et d’évoluer rapidement.

Les avantages à travailler en PME

Travailler dans une PME constitue le juste équilibre entre autonomie et encadrement. Plus petites que les grands groupes, ces sociétés ont une hiérarchie plus « accessible ». Pour un débutant, il est donc plus aisé d’appréhender non seulement la structure et le fonctionnement de l’entreprise, mais aussi de comprendre rapidement sa stratégie. De plus, l’environnement de travail s’avère souvent chaleureux et plus « humain » que dans un grand groupe.

Autre qualité indéniable des PME : la prise de responsabilités. En effet, en PME, elle est souvent encouragée et accessible aux débutants. Les besoins de l’entreprise permettent aux nouveaux arrivants d’acquérir rapidement des compétences et de gravir plus facilement les échelons, car la hiérarchie est aussi plus courte. Se rapprocher de la direction n'est donc pas nécessairement un parcours du combattant.

Les inconvénients des PME

Si la prise de responsabilités peut s’avérer rapide, sur le long terme, les évolutions de carrière sont plus restreintes en PME. Simplement parce que le nombre de postes-clés est, en toute logique, limité. De plus, l’influence du fondateur ou du directeur général est souvent capitale dans ce type d’entreprise : c’est lui qui impose vision et stratégie. Pour travailler dans une PME, il faut donc accepter que les initiatives individuelles puissent parfois tenir une place moins importante.

> À lire aussi : Qu’attendent les prochains diplômés de leur futur emploi ?

Travailler dans une start-up

Une start-up est une jeune entreprise innovante doté d’un fort potentiel de croissance économique. Elle séduit particulièrement les diplômés en quête de défis et aptes à la prise de risques.

Les avantages à travailler en start-up

Travailler en start-up permet de rejoindre un environnement jeune et dynamique. Une personne fraîchement diplômée y trouve généralement des salariés proches de sa tranche d’âge avec les mêmes attentes professionnelles. Les compétences y prévalent sur l’expérience, et la stratégie est orientée vers les résultats. Ce qui permet à ceux qui y font leurs preuves d’accéder plus rapidement à des responsabilités.

L’esprit d’entreprendre est une valeur fortement appréciée en start-up. Il s’agit d’un environnement de travail idéal pour ceux qui aiment développer leur autonomie et qui se montrent capables de prendre des risques. Tout y va très vite : les jeunes diplômés doivent sans cesse déployer de nouvelles compétences. Le travail en start-up s’avère donc formateur et on ne s’y ennuie que rarement.

Les inconvénient de la start-up

Les start-ups ont grandement séduit les jeunes diplômés ces dernières années. Toutefois, beaucoup n’ont pas su s’y adapter. La course aux levées de fonds y est souvent critiquée. Il en va de même pour la communication externe, que certains salariés jugent trop idéalisée par rapport à ce qu’ils peuvent réellement vivre en interne. Le turn-over y est aussi important. Il faut donc témoigner d’une grande capacité d'adaptation dans le travail en équipe.

> À lire aussi : Répondre à une offre d’emploi : les erreurs à proscrire

Travailler dans un grand groupe

Les grands groupes disposent d’au moins 5 000 salariés. Ils totalisent également plus de 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires et plus de 2 milliards d'euros de bilan. Pour les jeunes diplômés, ils offrent un encadrement sécurisant et des possibilités d’évolution assurées.

Les avantages à travailler dans un grand groupe

Ces entreprises disposent tout naturellement d’importants moyens financiers et humains. Et la majorité des grands groupes accorde un budget conséquent aux relations humaines et à la formation. Un jeune diplômé se verra donc rassuré de bénéficier d’un plan de carrière à son entrée dans l’entreprise, ainsi que d’une formation aux métiers et à la stratégie globale. Idéal pour les débutants qui ressentent encore le besoin d’être encadrés. D’autant que les missions s’y avèrent bien définies.

Dans un grand groupe, l’évolution de carrière est déterminée de façon naturelle. Elle est souvent facilitée par des indices revus tous les deux ans. De plus, ces entreprises offrent bien souvent de nombreuses possibilités en termes de mobilité. Il est parfois possible de migrer en interne sur le territoire français, mais aussi à l’international. Dans ce cas, l’entreprise permet de conserver ses avantages et même d’en acquérir de nouveaux.

Les inconvénients des grands groupes

Travailler dans un grand groupe constitue souvent un rêve pour les jeunes diplômés – notamment en école de commerce. Pour eux, une carrière dans un grand groupe est même parfois synonyme de réussite. Toutefois, travailler dans ce type d’entreprises ne convient pas forcément à tout le monde. Cette structure impose en effet ses propres codes et l’on se doit de respecter ses processus uniformisés et ses contraintes administratives. De plus, l’éloignement de la direction laisse peu de place à l’échange et limite ainsi la créativité et les initiatives individuelles.

> À lire aussi : Comment réussir ses 100 premiers jours en poste ?

Groupe Fed vous conseille et vous accompagne …

Fed Business accompagne les candidats en recherche d’emploi et les entreprises à la recherche de profils ciblés. Retrouvez toutes les offres d’emploi sur notre site.

Pour aller plus loin