Actus
  1. Accueil
  2. Actus
  3. Retail en 2020 : quelles sont les tendances en cours et à venir ?
17/12/2020
Retail en 2020 : quelles sont les tendances

Retail en 2020 : quelles sont les tendances en cours et à venir ?

Essor des points de vente physiques, importance du design et des réseaux sociaux, l’écologie au centre des préoccupations des consommateurs : quelles sont les tendances du retail en 2020 ? Vers quoi faut-il se tourner cette année pour capter l’attention des consommateurs ?

Le retour du test et des magasins physiques

Parmi les tendances retail, force est de constater que malgré l’essor du e-commerce et des géants du net, les consommateurs restent très attachés aux points de vente physiques.

L’accent sur l’humain

Malgré les avancées technologiques et l’intelligence artificielle qui bénéficient aux clients, rien ne remplacera le magasin physique et le rapport humain entre consommateurs et vendeurs. L’expérience shopping entre amis ou en famille demeure un loisir et un moment de plaisir et de convivialité. En outre, les conseils personnalisés prodigués par les vendeurs en magasin sont fondamentaux. Quelle que soit sa sophistication, aucune machine n’est capable d’apporter une expertise, un conseil et surtout de l’empathie comme un humain.

L’importance d’essayer les produits

Dans l’expérience d’achat, l’essai produit continue à occuper une place prépondérante. Les consommateurs souhaitent se laisser la possibilité de toucher les produits, de pouvoir les tenir en main, les voir de leurs propres yeux et les essayer. Cette tendance retail est tellement forte que le géant du e-commerce Alibaba a inauguré un magasin physique en août 2019 à Madrid : la boutique AliExpress. En ouvrant cette boutique en Espagne, 3e marché à l’export de l’enseigne chinoise, Alibaba s’est ainsi offert une porte d’entrée supplémentaire dans l’Union Européenne.

> À lire aussi : Les nouvelles attentes des professionnels du retail

L’importance du design des points de vente

Si les consommateurs restent attachés aux points de vente physiques pour bénéficier de conseils et pouvoir essayer les produits, le design des boutiques reste lui aussi un élément central. D’autant plus à l’heure actuelle où tout se partage. Les réseaux sociaux explosent et tout s’expose, en photo comme en vidéo. Cette tendance est ancrée et c’est pourquoi proposer des points de vente au design sophistiqué est aujourd’hui un réel atout.
En effet, si cela permet de se démarquer et d’attirer les clients, cela les incite aussi à se prendre en photo dans l’espace de vente. Le partage de ces photos et vidéos est un travail de communication réalisé directement par le consommateur, et ce, au bénéfice de la marque.

Des magasins sur mesure grâce aux données personnelles

Pour proposer l’expérience la mieux adaptée possible à leur clientèle, certaines marques comme Nike exploitent les données clients recueillies sur Internet pour concevoir une expérience en magasin sur -mesure, en proposant par exemple les produits les plus adaptés dans la boutique la plus proche de chez eux. Cela permet d’offrir les produits les plus adéquats aux clients avec une offre vraiment exclusive, mais aussi de cibler une communauté ultra-locale. Exclusivité et ultra-localité : deux concepts qui sont très certainement amenés à se développer.

L’écologie au cœur de toutes les attentions

Éthique, authenticité, écologie : ces valeurs sont devenues primordiales aux yeux de beaucoup de consommateurs.

L’engagement des marques

Ces « consommacteurs » ont pris conscience de leur pouvoir, car consommer c’est agir. Soucieux de préserver l’environnement, ils ont pris le parti de boycotter les marques les plus polluantes et les moins éthiques. Les produits bios et le commerce équitable connaissent ainsi un essor sans précédent et les entreprises n’ont aujourd’hui plus d’autre choix que de s’adapter aux exigences des consommateurs.
Face aux multinationales, certaines marques jouent à fond la carte de la transparence en communiquant le détail du coût de chaque étape de production et d’acheminement d’un produit pour justifier le prix de vente final : matière-première, main d’œuvre, transport, frais de douanes. Et le succès est au rendez-vous.

L’explosion du second-hand

En plein cœur de cette vague verte, en phase avec l’époque, des plateformes comme Vinted et Leboncoin ont parfaitement su tirer leur épingle du jeu. Elles illustrent à merveille la tendance de la seconde main, avec des consommateurs prêts à acheter des produits d’occasion plutôt que neufs.
Si l’intérêt financier du second-hand par rapport au neuf est évident, cette tendance s’inscrit surtout dans une démarche écologique. Pourquoi encourager la production en achetant neuf et, ce faisant, consommer des matières premières et de l’énergie, alors que le même produit existe sur le marché de l’occasion ?

Groupe Fed vous conseille et vous accompagne…

Fed Business accompagne les candidats en recherche d’emploi et les entreprises à la recherche de profils ciblés. Retrouvez toutes les offres d’emploi sur notre site.




Pour aller plus loin


En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres,
vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services
et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site.